• Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    18. Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception, du 12-16 sept. 2015

     Mais quelle est cette grosse déception ? Alors que nous venons de trouver un premier boulot tous les deux et que nous avons encore 3 jours de vacances devant nous ? Et bien, Chris nous a envoyé un message pour nous informer que nous n’avons pas le job car pas de place pour nous… BOUHHHHH !!!!

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Avec du recul, on se dit que ce n’est pas la fin du monde mais, sur le moment, on l’a en travers de la gorge…Et bien, puisque nous sommes dans les dépenses et non dans la rentrée d’argent et qu’il nous reste des sous-sous en France, nous décidons de poursuivre notre route jusque AIRLIE BEACH afin de réserver/booker pour les WHITSUNDAYS !

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Airlie Beach, la principale porte d’accès aux Whitsundays.

    Vous avez déjà entendu parler de la barrière de corail de la côte Est de l’Australie ? De la Great Barrier Reef Marine Park?

     Classée au patrimoine Mondial, cette zone s’étend sur 2000 km le long du littoral et tous les moyens sont bons pour l’explorer.

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Les Whitsundays Islands comprennent 74 îles qui sont entourées de la grande barrière de corail, la mer y est d’un bleu azur et le sable est blanc comme neige. C’est donc un des meilleurs endroits au monde pour faire une croisière en voilier et de la plongée.

     Une heure après notre arrivée, nous avons réservés notre place sur Le Samuraï, la croisière la plus intéressante selon nous. Le bon plan a été de prendre les billets la veille au soir, une heure avant la fermeture de l’agence. Nous ne devrions pas être très nombreux sur le bateau, on croise les doigts ! Pour 360 AUD/pers : 3 jours, 2 nuits, repas compris, 1 baptême de plongée avec bouteille et 3 plongées masque-tuba/snorkeling. La location des combinaisons anti-méduses est offerte ainsi qu’un accès à un parking pour la durée de la croisière (vraiment pas négligeable). Il faut être très précis sur ce type de booking car pour avoir échangé avec d’autres gens, il arrive vite qu’on réserve et qu’on se rende compte qu’il faut rajouter de l’argent une fois à bord. Nous irons nous acheter de quoi boire à bord car il n’y a que de l’eau à bord. Attention, pas de verre possible, il faudra être inventif.

     Le soir, nous allons au free camping le plus proche de la ville et là nous rencontrons 2 Français : « Nolwenn et Jérémy », qui reviennent tout juste d’une croisière sur les Whit. Nous partageons un apéro et le courant passant bien, un dîner à la bonne franquette. Jérem a un 4X4, nous les questionnons sur Friser Island, ils sont ok pour nous attendre pour faire cette autre île à notre retour des Whitesundays… Ça fera moins cher pour tout le monde !

    La chance niveau vacances nous sourit. Ce ne doit pas être le moment de trouver du travail… Ça nous rend vraiment triste toute cette affaire…lol. Ils nous donnent des conseils pour ne rien oublier lors de la réalisation de nos sacs qui ne doivent pas avoir de zip (règle du bateau).

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

     Un des 2 sacs donnés par l’agence, il a fallu bien réfléchir pour que tout rentre là-dedans !

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Laurent s’est habillé pour l’occasion…

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Nous voilà à bord du voilier, le mec baraque c’est le capitaine. Et mine de rien, c’est rassurant et ça ne gâche rien !)

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Nouvelle règle du bateau : pas de chaussures à bord, le capitaine doit-être maniaque…autant vous dire que si vous êtes frileux et bien ce sera chaussettes et c’est tout ! Désolée Jess, si tu lis cette article, je n’en ai pas fini avec les pieds…

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

     Bon, oui, c’est une pub… Mais c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour vous montrer ce qu’on a vécu.. Trop difficile à photographier ! Et oui, le capitaine nous en a donné pour notre argent ! Pas question d’utiliser le moteur du voilier pour quitter le port, il sort les voiles et le vent, très présent, fait son travail. Il nous dit de nous asseoir sur le bord surélevé pour faire contre-poids. Tout va très vite, le capitaine et son équipière ne font plus qu’un avec le navire. Je vous jure, notre voilier est encore plus penché sur le côté que sur cette pub, on serre les fesses car le bateau n’a pas intérêt à se retourner… Je crois que c’est le moment de faire sa prière !

    Le Capitaine choque la grand voile et nous revoilà à l’horizontal. Ouf… Nous sommes encore en vie et du bon côté du bateau..

     Flippant cette première fois mais que c’est excitant ! On va s’éclater !!!

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Là, nous sommes sur notre première île, 1ère sensation : FANTASTIQUE et RAFRAÎCHISSANTE car venteux… Au programme : Déjeuner puis snorkeling puis 1er et seul dive (plongée avec bouteille). Le repas…pas terrible car le poulet est encore congelé, mais bon… on est pas venu pour bien manger !

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    La particularité de la première île ?! Recouverte de corail mort d’un blanc immaculé. Ça fait mal au pied mais qu’ils sont beaux. Je veux en ramener à la maison !! Mais c’est interdit…

    Nous sommes tellement à fond qu’on en oublie de prendre plus de photo mais le corail et les poissons sont de toutes les couleurs ! Nous avons la chance de nager également avec une raie.

     Le dive est une très bonne expérience mais les bulles qui ressortent du détendeur par lequel on respire nous empêche de tout voir…Alors, quel intérêt ? Aller explorer les coraux situés plus en profondeur. Mais qui dit 1er dive, dit pas très profond…

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Une fois l’après-midi terminée, il est temps de ranger les combinaisons intégrales dans leur sac. Tout sur le bateau à sa place. L’organisation est primordiale même si nous avons la chance de n’être qu’une dizaine sur le bateau. Pour réaliser sa douche, il y a une règle : 1 minute de douche par personne par jour.

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    The crew, l’équipière de notre capitaine, également monitrice de plongée, instructrice et animatrice. C’est une backpakeuse comme nous. Elle s’occupe de nous de A à Z. Le Capitaine est plutôt distant alors elle compense bien et nous chouchoute. Son travail, c’est 24/24h, 6 jours sur 7 car 2 sorties par semaine de 3 jours sur le bateau. Bref, sa vie, c’est la navigation… Quelle chance mais qu’elle force mentale et courage il faut !

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    En voilà une autre qui a faim et qui sait où est le barbecue… La mer, ça creuse, c’est bien connu et il semble que le dîner sera meilleur que le déjeuner…chouette (Oui ! je sais… ce n’est pas une chouette) !

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Le coucher de soleil est splendide et là, on ne peut le rater !

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Chacun se trouve une place sur le bateau pour manger tranquillement….

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Et voracement !

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Après avoir discuté, et bu un ptit coup, avec les autres voyageurs qui partagent cette aventure avec nous, je décide d’initier une partie de « trou du cul » car il fait trop froid sur le pont. Les autres ne tardent pas à se joindre à nous. Ce jeu est universel et porte plein d’autres noms mais moi, j’adore le nom que je lui donne.

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Le lendemain nous sommes ready pour une nouvelle journée de navigation et au programme, visite de la Whitsunday Island.

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Mais quand je dis ready, c’est à en faire peur, vous ne trouvez pas ?!

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Sensation de ouf à l’avant du bateau ! Dauphin à Tribord !!!! Ah non…c’était une blague…oui, je sais elle n’est pas drôle…

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Petite ballade jusqu’au lookout/point de vue. On en profite pour faire une photo de groupe. On est 10 et nous pourrions être 20 sur le bateau…On a eu chaud car plus on est Fu et moins il y a riz !

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Et voici la Whiteheaven Beach où nous avons quartier libre pour 3 heures.

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Regardez-moi cette mer paradisiaque…magnifique, n’est-ce pas ?!

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

     Nous voilà enfin sur l’île la plus touristique du coin et Laurent s’est habillé pour l’occasion…

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Voici un petit zoom pour que vous puissiez apprécier à quel point Laurent a du goût quand je ne check pas ses bagages..

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Là, c’est parti pour une série de photo devant la pancarte…c’est en écrivant l’article que je réalise à quel point nous l’avons monopolisé.

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Petit gommage à la Laurent, très efficace me dit-il…

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Là, il se demande ce qu’il va bien pouvoir faire sur une plage pendant 3 heures si ce n’est cramer…

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    « Moi aussi !! Je veux ma photo devant la pancarte ! » Ne me demandez pas ce que je suis en train de faire parce que honnêtement, je suis bien moins inventive devant un objectif que mon Lolo !

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Qu’il est doux, qu’il est fin…ce sable bien sûr… !!!

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Oui, là, on ne pense plus à aucuns soucis (recherche de travail par exemple). C’est juste « vacances et farniente » dans une beauté naturelle extraordinaire !

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Laurent devient-t-il romantique et fleur bleue ?

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Gniarkkkkk, JAMAIS !!!!! Oui il manque encore un peu de délicatesse et n’est pas parfait… Et peut-être, maintenant que je porte une « certaine bague », qu’il en profite !

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Mais bon, je l’aime…que voulez-vous !

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Et comme ça fait longtemps qu’on n’a pas fait de concours, en voilà un pas trop difficile et très régressif… Enfin, pas trop difficile, ça dépend pour qui..

     Concours de roue ! Je préfère préciser parce que ce n’est pas si évident sur les photos.

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Là, c’est plus net et bien mieux réussi. Mais gagner à parfois à son propre coût !

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

     Haha ! Petit étirement des adducteurs ?? Oui, la vengeance est un plat qui se mange froid et je le savoure!Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Le poirier sur la tête et sans les mains que je ne connaissais pas… Classe ! 

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Voici ma piètre imitation... Pas si mal pour un début ! Laurent me dit que c’est sa première fois aussi… j’ai du mal à le croire!

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Je ne vous montre pas toutes les photos qu’on a faites car oui, ça ne se voit pas mais on aime avoir un peu d’intimité tout de même… Nous finissons par nous poser, bien après tout le monde et après avoir filmé un requin citron (inoffensif pour l’homme bien sûr), en attendant de repartir sur le bateau !

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Vous pensiez qu’on allait se reposer ?! Mais vous rigolez des genoux, avec un Mougenot : Impossible...

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Il s’amuse à jouer les pervers caché derrière une dune… Les autres doivent se demander ce qu’il fait. Résultat, même s’ils ne captent pas tout, ils s’en amusent.

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Et il continue à jouer les pervers..

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Difficile de rester concentré sur ma lecture que j’ai commencé avant de partir pour l’Australie (moins de 150 pages…)!

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Lorsque nous remontons à bord, il fait frais et les vagues sont assez présentes. Et un bon déjeuner nous poussera à faire la sieste : on dirait « le radeau de la Méduse »…. Au réveil, me voilà barbouillée… C’est ça le mal de mer ?!

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Je me sens pas très bien et nous avons un après-midi snorkeling qui nous attend… J’espère qu’aller dans l’eau va m’enlever mon mal…mais je rêve trop et jusqu’au soir, je serai barbouillé L

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Ca ce n’est qu’une vague idée des gros poissons qu’on a vu…Certains faisait presque penser à des requins, ici les poissons sont moins colorés mais très gros. Il pleut donc le corail sera également moins coloré…Dommage…

     Laurent aura tout de même entendu des baleines mais notre manque de connexion ne me permet plus d’ajouter des vidéos. Quand nous en aurons plus, nous les ajouterons pour notre plus grand plaisir. J’ai donc un Laurent surexcité qui remonte à bord du bateau alors que je me retiens de vomir…La joie de la navigation…

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    2ème et dernier couché de soleil, je me couche tôt car le seul remède efficace contre le mal de mer, c’est le sommeil. Laurent, lui, tente pendant ce même temps d’être le président toute la soirée.

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Le lendemain, je suis à nouveau en forme et une copine infirmière m’offrira un cachet préventif..Ouf !

    Ils nous laissent sur une minuscule île, faite que de sable, pendant la matinée et nous laisse libre de faire autant de snorkeling que nous le souhaitons.

    Très vite, tout le monde fini sur la plage à tenter de se réchauffer car il fait frisquette ! Laurent ne comprend pas que tout le monde ai abandonné si facilement, car s’ils nous ont laissés sur cette île c’est parce qu’il y a de très grandes chance d’apercevoir des tortues !

    Tout à coup, on entend Laurent crier : « TEURTEULZ, TEURTEULZ !! HIEURE !!!!! »  traduisez « Tortues, tortues ! Ici ! »

     En 1 minute chrono, les intéressées ont ré-enfilées les combinaisons pour aller voir les TORTUES. Une minute, c’est long… mais les combinaisons sont difficiles à enfilées et pleines de sable.

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Aaaahhhhh, qu’il est fort ce Laurent !!! Je pense que c’est à partir de cet instant qu’il a découvert qu’aller à la recherche des animaux dans leur environnement naturel était fantastique. « On va voir des animaux » va devenir sa phrase fétiche.

    Les Whitsundays ou comment se remettre d’une grosse déception

    Voilà, la deuxième, c’est autre point de vue, bon on a du faire vite car presque plus de batterie sur notre caméra...

    Sur la route du retour, parce que oui, c’est le troisième jour, notre Capitaine ressort la grand voile, encore un peu d’adrénaline avant d’en finir.

    C’est plein de coup de soleil et plein de souvenirs incroyables que nous revenons sur la terre ferme. Ah, cette bonne vielle Terre ! 2 pichets de bière sont offerts par le Samouraï dans un bar ce soir, histoire de ce se retrouver une dernière fois. Mais nous choisissons de faire nos égoïstes et nous trouvons un camping payant où faire des lessives et une bonne douche. Nous nous relaxons devant le visionnage de nos photos et vidéos.

     

     

    See you, kiss, Mél et Lolo

    « Tully et une piste de boulotAgnes Water, 1770 et Bundaberg ou l’espoir de surfer »

  • Commentaires

    1
    Marie-Sophie
    Jeudi 10 Mars 2016 à 14:58

    Trop jolies ces tortues !! ça avait vraiment l'air chouette comme expédition, malgré le gros pervers de la plage ;)

    2
    Babeth
    Jeudi 10 Mars 2016 à 19:48
    Superbes images , interessantes expériences comme par exemple le poirier sans les mains...!! Merci pour ces partages de bons moments bisous à tous deux les tourtereaux (animaux à voir!!)
    3
    gege
    Lundi 14 Mars 2016 à 12:46

    Ah oui tout cela fait rêver !

    Profitez bien !!!

    Encore merci pour ce beau partage de si beaux et exceptionnels  moments yes

     

    Bisous à tous 2

     

    4
    STAB Ghislaine/GIGI
    Dimanche 20 Mars 2016 à 18:03

    Quel beau voyage! Merci pour les photos et le reportage très amusant ! Antoinette nous a envoyé des photos de Mayotte où elle nage parfois aussi avec des tortues...ça change de la piscine de Guebwiller ! Bonne continuation ,soyez prudents ,bises à tous deux !

    5
    Mardi 3 Janvier à 16:11

    Superbes images ! ça donne vraiment envie d'aller passer ces vacances là bas ! merci :)

    6
    Jeudi 5 Janvier à 11:24

    Oui!!! Tu m'étonnnes, c'est Mathieu qui, d'Australie?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :