• Daintree et Cap Tribulation

    11. Daintree et Cap Tribulation

     C’est déjà le week-end et nous n’attendons aucun de coup de fil, nous sommes donc sereins sur la route qui nous mène à « Daintree National Park ». Ce parc est situé au nord de Cairns à quelques centaines de km…

    Daintree et Cap Tribulation

    Le midi, c’est pause dans une aire de repos d’autoroute / free camping… Preuve que Laurent se nourrit!

    Daintree et Cap Tribulation

    Et je vous jure qu’on charge ses sandwichs plus que les miens et qu’il en mange au moins un de plus que moi chaque jour!

    Daintree et Cap Tribulation

    Bref, nous avons la chance d’apercevoir le KOOKABURRA qui fait « Kookookakookookookakoo kookakakookakookookakookakookookoo » : ça donne un mélange entre un singe qui rigole et un oiseau, Laurent l’imite parfaitement !

     Nous arrivons donc vendredi soir près de Cap Tribulation. Pour y accéder, nous devrons prendre le ferry (25 AUD/voiture). En attendant, nous nous trouvons un joli coin de free camping, certes, mais bien près de la mer et d’éventuels crocodiles. De plus, il est tard et il fait nuit…je ne suis pas très zen. 

    Daintree et Cap Tribulation

    Par contre, Laurent est heureux, insouciant et s’amuse comme un petit fou de rien ! Voyez plutôt par vous-même !

    Daintree et Cap Tribulation

    Peut-être a-t-il plus maigri parce qu’il ne peut pas s’empêcher de faire plusieurs choses en même temps comme : se laver les dents et essayer de faire tomber des noix de coco !

    Daintree et Cap Tribulation

    Daintree et Cap Tribulation

    Après avoir fait notre toilette de chat…petite toilette, je précise, sinon, c’est un peu dégoûtant ! Nous voilà prêts pour prendre notre premier ferry. Nous sommes impatients ! Malheureusement, je suis malade et la grande randonnée de 6 heures est fichue. Au lieu d’admirer la plage d’un look out (belvédère), nous profiterons de la plage elle-même !

    Daintree et Cap Tribulation

    La particularité de cet endroit, c’est que la forêt tropicale rencontre la plage et ça donne des paysages splendides. Nous sommes ravis car ce lieu est paradisiaque. En voici un extrait en photo !

    Daintree et Cap Tribulation

    Where the Rainforest meet the Sea…

    Daintree et Cap Tribulation

    Laurent, lui, pète la forme et me remonte le moral…

    Daintree et Cap Tribulation

    Joli portrait

    Daintree et Cap Tribulation

    Dans notre 2ème promenade de la journée, sur un boardwalk, on peut admirer ce ruisseau au prix de quelques piqûres de moustiques !

    Daintree et Cap Tribulation

    Les couleurs sont épatantes, tellement que nous avons l’impression de ne plus être sur la même planète !

    Daintree et Cap Tribulation

    Les reflets sont tout simplement spectaculaires…

    Daintree et Cap Tribulation

    Les arbres sont immenses et nous font penser à ceux vus à Singapour !

    Daintree et Cap Tribulation

    On se sent tout petit.

     

    Pour la petite histoire, cette région a émut le monde entier : Contre le gouvernement local et l’industrie forestière, Daintree National Park fut inscrite au patrimoine mondial en 1988 et l’exploitation du bois fut interdite, sauvant ainsi toute la faune qui s’y trouve.

    Daintree et Cap Tribulation

    Sauf eux peut-être…parce qu’ils sont partout !!!! Ils passent leur temps à fouiller dans la terre et sous les feuilles.

    Daintree et Cap Tribulation

    Pour déjeuner, ce sera encore une plage…

    Daintree et Cap Tribulation

    Daintree et Cap Tribulation

    Où l’on retrouve mes petits crabes préférés !!!!

    Daintree et Cap Tribulation

    Se passe de commentaires, juste à apprécier…

    Daintree et Cap Tribulation

    Après une sieste digestive se soldant par un coup de soleil, notre premier depuis le départ… Nous voilà plein d’énergie….

    Daintree et Cap Tribulation

    Et pour certains, plus que d’autres…

    Daintree et Cap Tribulation

    Laurent me réserve une nouvelle figure ?!

    Daintree et Cap Tribulation

    Ou pas….imaginez que là Laurent n’est pas en mode « je pose » mais en mode « j’ai la tête dans le sable et la balançoire met du temps avant de s’arrêter » ! 

    Daintree et Cap Tribulation

    « Tout va pien, ne vous inpiétez pas, je suis…ropuste ! »

     

    Après cela, nous ferons un arrêt dans un magasin à Daintree Village où nous pourrons admirer cette mue de serpent.

    Daintree et Cap Tribulation

    Daintree et Cap Tribulation

    Wahou, ils sont beaux

    Daintree et Cap Tribulation

    Moi, mon préféré, c’est celui-ci !

    Daintree et Cap Tribulation

    Et je vous présente la nouvelle amie de Laurent….Aaaaaarrrgghhtttt !!!Ps : c’est une fausse, il n’est pas fou à ce point quand même !

    Daintree et Cap Tribulation

    Dernière marche de la journée, nous sommes amusés de voir que les arbres sont si importants que l’on ne les coupe pas pour construire les boardwalks.

    Daintree et Cap Tribulation

    Allant mieux car les médicaments font leur effets, Laurent m’embarque dans un chemin sans boardwalk. Quelle folie !! Mais, on peut admirer les arbres de plus prêt et il y a moins de monde. Tout ça est bien agréable…

    Daintree et Cap Tribulation

     

    Jusqu’au moment où je réalise que Laurent ne sait pas où nous allons véritablement car ce chemin n’était pas visible sur la carte des marches possibles !!! Nous marchons depuis 45 minutes et nous ne savons pas si le chemin nous embarque pour encore une heure ou pour une journée entière !

    Daintree et Cap Tribulation

    Notre réserve d’eau est quasiment inexistante et je suis malade, ne l’oublions pas ! Pour couronner le tout, Laurent ne veut pas faire…DEMI TOUR car « UN MOUGENOT NE FAIT JAMAIS DEMI-TOUR » ! La situation ne peut pas être pire me direz-vous ? Et bien si !! Laurent me stoppe net, un gros serpent noir traverse le chemin… Je savais qu’il y avait des serpents mais d’un coup, tout devient réel pour moi et la fille qui n’avait pas peur des serpents va devenir la phobique des serpents !!!

    Daintree et Cap Tribulation

    Perdant mes repères et subissant un lavage de cerveau, je finis par me prendre moi aussi pour Superman afin d’achever la traversée de cette forêt inquiétante.

    Daintree et Cap Tribulation

     

    J’ai oublié de vous parler des Casoars qui vivent dans ce type de forêt. C’est l’oiseau le plus dangereux pour l’homme malgré une certaine beauté qu’il dégage et son allure Préhistorique. Il peut attaquer l’homme et c’est un redoutable ennemi. Evidemment, Laurent prie pour en croiser un. Heureusement, nous n’en croiserons pas…Un serpent est bien suffisant !

     

    1h30 plus tard nous retrouverons Frogzouze sains et saufs. Je n’ai jamais eu autant peur de toute ma vie…

    Daintree et Cap Tribulation

    Nous retrouverons nos drôles de Kookaburra, beaucoup plus bruyant mais bien plus inoffensifs !

     

    SEE YOU !!!

     

     

     

    « Recherche de travail à Cairns et dans les terresPort Douglas »

  • Commentaires

    1
    gege
    Lundi 1er Février 2016 à 09:28

    J'avais pris les compte rendu à l'envers ! Superbes photos ! Superbes paysages !

    Pauvre Mélanie ! Pas évident d'être malade et en plus embarquée dans une randonnée improbable ! Très mougenoesque  tout ça !!!

    Bon courage !

    Bizzzzzzzzzzzzz

    G

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :